Archive pour art contemporain

Ce blog touche à sa fin!

Posted in actualités with tags , , , , , , , , , , , , , on avril 21, 2017 by alice heit

Se blog est terminé !

Rejoignez-moi sur mon nouveau site !

https://aliceheit.com/

Vous pouvez aussi vous y abonner pour recevoir tous mes nouveaux articles et mes actualités! à très bientôt!

Alice

alice logo

Galerie de l’éphémère

Posted in actualités with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on juillet 11, 2016 by alice heit

Cet été, Gérard Rouxel -Photographie , Mariej Céramiques … et moi même, ouvrons la Galerie de l’éphémère en plein centre de Morlaix…

J’y exposerai textiles, aquarelles et gravures.
Nous sommes en installation pour un ouverture prévue le 19 juillet…
Plus d’infos bientôt!

vous pouvez suivre cet évènement sur Facebook : en cliquant ici

Si vous êtes intéressé-e-s par mon travail de gravure et mon travail graphique, vous pouvez visiter mon blog « Grelinette » : en cliquant ici

13614918_1267337676611117_4682870188111727051_n13620726_1266696470008571_435530660845087927_n

Exposition textile à Traon Nevez

Posted in actualités, expositions, Galerie, tissages with tags , , , , , , , , , , , , on juillet 23, 2015 by alice heit

Merci d’être venus nombreux à l’occasion de notre dernière exposition, à Traon Névez, près de Morlaix !

Nous avons exposé notre premier travail réalisé en duo avec la couturière Enora Rouillé, autour du conte initiatique de Baba Yaga… Nous sommes en train de créer une gamme de vêtements et accessoires originaux, uniques et réalisés entièrement à la main, qui vont encore s’enrichir…

Il y aura d’autres expositions prochainement! N’hésitez pas à vous abonner à ce blog pour recevoir nos infos et publications!

A bientôt!

Broderie en cours,  de la poche du tablier de la maison en pattes de poule,  de Baba Yaga

Broderie en cours,
de la poche du tablier de la maison en pattes de poule,
de Baba Yaga.

Ce qui vit mourra... ce qui meurt vivra...

« Ce qui vit mourra… Ce qui meurt vivra… »

Tabliers Baba Yaga, broderie, tissage à la main, teinture, feutrage, couture, par Enora Rouillé et Alice Heit

Trois tabliers « Baba Yaga ».
Broderie, tissage, teinture, feutrage, couture, réalisés à la main…

L'univers du tablier "crâne enflammé"

L’univers du tablier « crâne enflammé »…

tel le loup l'intuition a des griffes...

Tel le loup l’intuition a des griffes…

Espace d'écoute du conte....

Espace d’écoute du conte…
Grand merci à la conteuse Marie K Luna !
vous pouvez écouter le conte ici!

"Je suis ton esprit intérieur", la poupée de Vassilissa...

« Je suis ton esprit intérieur », la poupée de Vassilissa…

Nos petites cartes de visite!

Nos petites cartes de visite!

recherches textile et illustration botanique

Recherches textile, teintures végétales et illustration botanique…

 

inspirations de la maison à pattes de poule de Baba Yaga...

Inspirations de la maison à pattes de poule de Baba Yaga…

Les inspirations et recherches pour le tablier "pavots"

Les inspirations et recherches pour le tablier « pavots »…
Merci à Stephane et Valérie pour votre magnifique bouquet de Pavots séchés!

ailes de chouettes et gravure de renard à collier de plantes de sorcières...

Ailes de chouettes et gravure de renard à collier de plantes de sorcières… réalisé à la pointe sèche sur cuivre par Alice Heit.

Broderies du tablier "Pavots"

Broderies du tablier « Pavots ».

"ce qui meurt, vivra..."

« Ce qui meurt, vivra… »

la cheminée de Baba Yaga avec ses laines teintes, ses crânes en tête de mort, son tissu lumineux, ses chaudrons en cuivre, ses blés anciens...

La cheminée de Baba Yaga avec ses laines teintes, ses crânes en tête de mort,
son tissu lumineux, ses chaudrons en cuivre, ses blés anciens…

Enora et Lulagwez

Enora et Lula-gwez !

l'espace de démonstration de tissage...

L’espace de démonstration de tissage…

___________________________________________________________________

Le conte de Vassilissa : L’’intuition comme initiation…

 

Vassilissa est l’histoire du passage de mère à fille, d’une génération à l’autre, du pouvoir féminin de l’intuition, symbolisé par la poupée que Vassilissa a toujours dans la poche, c’est à dire la capacité de voir à l’intérieur, d’écouter, de ressentir et de savoir en un éclair, de comprendre que souvent les choses ne sont pas telles qu’elles apparaissent.

On a recours à l’intuition pour les découvrir. Dans cet ancien conte russe, l’initiation commence par l’exécution de tâches quotidiennes déterminées. La fin est l’établissement d’une relation affectueuse et sincère avec cet être appelé «La Sage Femme », la vielle déesse sauvage, la Baba Yaga, à la quelle Vassilissa demande le feu. La quête de celui-ci oblige l’enfant à quitter sa maison et à entrer, frémissante, dans une vie nouvelle.

Le premier pas est donc de se défaire de l’archétype resplendissant de la mère bonne et douce. Laissons de côté le sein maternel et apprenons à aller à la chasse. Il y a une mère sauvage qui nous attend pour nous instruire. Mais dans le même temps, nous devons serrer contre nous la poupée pendant que nous en apprenons les usages.

La poupée est comme le petit oiseauqui chuchote à l’oreille de l’héroïne: il lui montre l’ennemi caché et lui dit ce qu’il faut qu’elle fasse pour se sauver.

Si elle doit être un remède, sur chaque histoire quelques gouttes de sang doivent tomber…

 

Une fourmilière créative en gestation!

Posted in actualités with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on mars 31, 2015 by alice heit

Déménagement et projet en gestation!

L’atelier Araneafilum a mis le cap à l’ouest! direction : Finistère !

Voilà! c’est lancé!

Nous voilà, un groupe d’une quinzaine de personnes, avec une envie de créer, dans ce monde ci, des places fortes, celle-ci en particulier, nous armant face à l’aridité actuelle autant économique que sociale. Nous cherchons à poser nos désirs pour que de manière pérenne nous ayons un lieu, un asile, un havre, une fourmilière créatrice où nous retrouver aujourd’hui et demain pour faire, créer, apprendre et partager.

Parce que être cloisonné nous rend moins forts, nous avons invité des pratiques bien diverses, autant du point de vue des activités que des statuts, à ne pas cohabiter, mais faire corps dans un même espace.

Et cet espace, nous l’avons trouvé ! Il y a un vieil hangar en tôle, de 2000 m2 au bord du Douron, à Pont-Menou. A la croisée des chemins des Côtes-d’Armor et du Finistère, aux confins occidentaux du Trégor.

Nous articulons notre projet autour de 3 pôles: l’espace artisanat, l’espace nourricier et l’espace artistique.

Chacun de ces pôles est pluriel, autant dans la pratique que dans les éléments qui les composent. Nous nous appuyons bien sûr sur des principes communs qui font socle pour un tel projet, élaboré lors de réunions hebdomadaires depuis plus de 6 mois. Les enjeux et les conditions de participation à cette expérience sont le fonctionnement collectif qui se traduirait de diverses manières; les prises de décisions transversales, en assemblée générale, la solidarité (chantiers collectifs, soutien matériel et financier) et la transmission de savoir-faire ainsi que la participation à des temps forts communs (cantines, festivals, séminaires, carnavals, etc.)

Espérant vous croiser tôt ou tard et pourquoi pas à Pont-Menou,

Abi, Ana, Babeth, Béa, Elen, Flo, Loïc, Martin, Pierre, Nat, Marjorie, Michel, Alice, Rachel, Stephane, Sylvain, Val, Yvan.

Capture d’écran 2015-03-31 à 11.18.55
Capture d’écran 2015-03-31 à 11.19.27

Article de L’OEIL, février 2012

Posted in actualités, expositions with tags , , , , , on mars 3, 2012 by alice heit

« QUAND L ‘ART , REDEVIENT DECORATIF »

Une tendance fiait se reformer les liens entre art et artisanat, artistes et artisans, au carrefour du luxe et de la décoration. Anne-Cécile Sanchez

« En s’aventurant dans le champ de l’artisanat, on ne quitte pas forcément celui de l’art. On trouve les sculptures textiles de Simone Pheulpin, exposée en ce moment au Musee Jean Lurçat d’Angers, au catalogue de Maison Parisienne comme au générique de l’exposition « Un rêve d’éternité » programmée par la fondation Boghossian. Et que penser de ce chemin de table tissé de fibres opti- ques lumineuses du duo Alice Heit et Maurm Donneaud, ou des étranges compositions de fourrures, de feutres, de perles de verre et de paillettes de Lorenzo Nanni ? Une chose est sûre « Le marché de l’art contemporain est très bien structuré, avec de nombreuses foires et salons, alors que tout reste à entreprendre pour le marché de l’artisanat », estime Florence Guillier Bernard, directrice générale de Maison Parisienne. Et la cote du « fait main » est à la hausse. Hermès se revendique en « artisan contemporain », et la griffe italienne Fendi commissionne deux jeunes artistes berlinois, Elisa Strozyk et Sebastien Neeb, pour une exposition baptisée « Craft Alchemy » (…) »

Lire l’article entier, L’OEIL

chemin de table 10

VENTS FRAIS DE L’ART TEXTILE / FRESH WINDS OF TEXTILE ART

Posted in actualités, expositions with tags , , , , , , , on octobre 23, 2011 by alice heit

Exposition

VENTS FRAIS DE L’ART TEXTILE  / FRESH WINDS OF TEXTILE ART

du 5 au 13 novembre 2011

de 14h à 20h les week-end et jours féries, sur rendez-vous en semaine

Pour sa 9ème édition, l’Association Amitiés Tissées présente 11 artistes textiles d’horizons différents. Des matières et teinture naturelles de Louise Renae Anderson, Alice Heit et Nao Yagi aux fils métalliques ou synthétiques de Luce Couillet, Fiona Crestani et Jungeun Lee, en passant par les cuirs de Kim Tattersall ; de la technique du tissage à la main d’Anne-Laure Coullomb au métier Jacquard d’Ismini Samanidou ou encore, dans des créations d’esprit très contemporain, des teintures à réserve (shibori et teinture au pochoir) de Sachiko Teramura au batik de Natsuki Ootake et au moulage de Jungeun Lee, les œuvres de ces artistes embrassent un large champ de création. Elles insufflent à l’art textile une fraîcheur tour à tour sobre et très colorée.

For this 9th edition, Amitiés Tissées will show the work of 11 textile artists from different countries. The exhibition will look at a variety of different works ranging from Louise Renae Anderson, Alice Heit and Nao Yagi’s natural materials and dyeing, to Kim Tattersall’s leathers, Luce Couillet, Fiona Crestani and Jungeun Lee’s metalic and synthetic fibers, to Anne-Laure Coullomb’s technique of hand weaving and Ismini Samanidou’s Jacquard loom. At the more contemporary end of the spectrum, the exhibition will look at the tie-dyeing and stencil dyeing of Sachiko Teramura as well as Natsuki Ootake’s batik and Jungeun Lee’s molding. The works of these artists cover a large field of artistic creation. Sober or colourful, they breathe fresh air into the world of textile.

Louise Renae Anderson Nouvelle-Zélande / Royaume-Uni New Zealand / United Kingdom Luce Couillet France Anne-Laure Coullomb France Fiona Crestani Nouvelle-Zélande / Autriche New Zealand / Austria Alice Heit en collaboration avec in collaboration with Maurin Donneaud France Jungeun Lee Corée du Sud / Royaume-Uni South Korea / United Kingdom Natsuki Ootake Japon Japan Ismini Samanidou Grèce / Royaume-Uni Greece / United Kingdom Kim Tattersall Royaume-Uni United Kingdom Nao Yagi Japon Japan Catalogue : 10 €