Article de L’OEIL, février 2012

« QUAND L ‘ART , REDEVIENT DECORATIF »

Une tendance fiait se reformer les liens entre art et artisanat, artistes et artisans, au carrefour du luxe et de la décoration. Anne-Cécile Sanchez

« En s’aventurant dans le champ de l’artisanat, on ne quitte pas forcément celui de l’art. On trouve les sculptures textiles de Simone Pheulpin, exposée en ce moment au Musee Jean Lurçat d’Angers, au catalogue de Maison Parisienne comme au générique de l’exposition « Un rêve d’éternité » programmée par la fondation Boghossian. Et que penser de ce chemin de table tissé de fibres opti- ques lumineuses du duo Alice Heit et Maurm Donneaud, ou des étranges compositions de fourrures, de feutres, de perles de verre et de paillettes de Lorenzo Nanni ? Une chose est sûre « Le marché de l’art contemporain est très bien structuré, avec de nombreuses foires et salons, alors que tout reste à entreprendre pour le marché de l’artisanat », estime Florence Guillier Bernard, directrice générale de Maison Parisienne. Et la cote du « fait main » est à la hausse. Hermès se revendique en « artisan contemporain », et la griffe italienne Fendi commissionne deux jeunes artistes berlinois, Elisa Strozyk et Sebastien Neeb, pour une exposition baptisée « Craft Alchemy » (…) »

Lire l’article entier, L’OEIL

chemin de table 10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :